Drama, Rodrigo Amarante

Il faut du courage et de l’abnégation pour faire comme Rodrigo Aramante, sommité du rock dans son pays, le Brésil, et tout planquer là, la célébrité, la reconnaissance, pour repartir à neuf et en solo à Los Angeles. Après un premier album (Cavalo, 2013), le cofondateur du célébrissime quatuor rock alternatif Los Hermanos prend sa place sous le soleil nord-américain avec le magnifique Drama, interprété en portugais et en anglais. Poursuivant à sa manière la grande tradition de música popular brasileira, il intègre à sa chanson pop psychédélique (Tanto) des touches de bossa-nova (fameuse Tara, on croirait redécouvrir Caetano Veloso !), de jazz et de pop-rock sixties psychédélique, influences venant étoffer une plume touchante (sur The End, en conclusion, ou encore sur la plaintiveI Can’t Wait) et des mélodies fortes, celle de Sky Beneath nous restant en mémoire. Le musicien, qui met pour la première fois le chapeau de réalisateur, compte sur un superbe orchestre, dont fait partie le saxophoniste américain David Ralicke, brillant sur la charnelle Tao. À découvrir !

Drama

★★★★
​Pop

Rodrigo Amarante, Polyvinyl

À voir en vidéo