François Tousignant, Ensemble Paramirabo

Journaliste musical du Devoir de 1994 à 2005, François Tousignant est décédé le 26 mars 2019 à l’âge de 63 ans. Ce double album commémoratif s’inscrit dans le cadre d’une publication et préservation de ses œuvres par Pierre Vachon. L’excellente notice nous apprend l’existence de 28 œuvres composées pendant ses années de formation et de 14 pendant sa carrière. Nous en trouvons ici 8 de la période 1973-1987. L’attention monte sérieusement à l’écoute du 2e CD. Il y a par exemple dans Histoires pour clarinette et piano de 1984 une décrispation par rapport aux partitions universitaires. Dans Étude pour Shayol n° 3 (1986), un nouveau rapport au temps se confirme et « le silence […] prend une dimension ontologique », écrit Marie-Thérèse Lefebvre. C’est de la musique radicale ardue, évidemment, mais, marqué par Proust et Rilke, on sent Tousignant scruter. Plutôt qu’un panorama de la jeunesse, une monographie de l’éminence construite autour des œuvres du 2e CD (45 minutes) augmentées de deux autres partitions aurait été plus dense et pragmatique.

François Tousignant

★★★
​Classique

Ensemble Paramirabo, Centredisques, 2 CD, CMCCD 28821

À voir en vidéo