Joseph Szigeti, «The Complete Columbia Album Collection»

Ce coffret, jalon important pour les amateurs de violon, contient les enregistrements réalisés entre 1940 et 1956 par Joseph Szigeti (1892-1973). Enfant prodige, Szigeti fut, à 11 ans, élève à Budapest de Jenö Hubay, qu’il quitta à 13 ans parce qu’il le trouvait trop conservateur. Szigeti rayonna d’abord en Angleterre, avant la Grande Guerre, puis aux États-Unis à partir de la fin des années 1920. Il n’était pas un hypervirtuose au sens de Heifetz ou de Menuhin jeune et n’a jamais enregistré les concertos de Tchaïkovski, de Bruch et de Sibelius ; ce « musicien au violon » adorait Brahms et promouvait Prokofiev, Bartók, Bloch, Busoni. Ce coffret rappelle le ton aristocratique de ses Brahms et Beethoven, quelques belles heures du Festival de Prades, son partenariat avec Horszowski et son œuvre en faveur de ses contemporains. Le CD 1 débute d’ailleurs par Bartók, avec le compositeur au piano. Attention toutefois à l’appellation « Columbia », car Szigeti a gravé des disques fameux à Londres dans les années 1930, pour « British Columbia », qui ne figurent pas ici.

 

 

Joseph Szigeti

★★★★
​Classique

« The Complete Columbia Album Collection », Sony, 17 CD, 19075940352

À voir en vidéo