Les gradins, Kirouac & Kodakludo

Leur collaboration porte ses fruits depuis wesh (2018), premier EP du rappeur Kirouac composé par Kodakludo, qui signe la réalisation de Les gradins, leur premier album concept accompagné d’une bédé, scénarisée par le premier, et d’un album photo imaginé par le second. « On n’est pas des rappeurs / On n’est pas cinéastes / On n’est pas photographes / On s’exprime et on l’fait bien / Pour les miens / Mais les miens, c’est vous », chantonne Kirouac sur Vrai, une des belles ballades de cet album aux chansons plus souvent estivales et bondissantes qui s’éloignent peu de la formule développée par le duo : textes amusants, rythmiques funk, house et pop dansante, Kodakludo a un pif pour les grooves entêtants taillés sur mesure pour la prosodie placide, mais musicale, du rappeur et chanteur Kirouac. La touche des musiciens invités donne un peu plus de profondeur à l’ensemble : la pop acoustique d’Olympe, en fin d’album, avec Mantisse et Moka Boka, le rap rampant d’Immortel, avec Maky Lavender, et la bonne humeur contagieuse de Calamine sur Sunshine (III), futur hit caniculaire.

Écoutez Carré Saint-Louis

Les gradins

★★★

Kirouac &  Kodkludo, Vilains Bobos