Miloš, Concertos de Joby Talbot et Howard Shore

Pleine lune et forêt sombre… L’image résume cette parution originale de Miloš Karadaglić, le guitariste de la maison Universal qui nous revient après blessure. Ce CD comprend deux premières mondiales composées pour lui, le concerto The Forest de Howard Shore (Le seigneur des anneaux), commande de l’Orchestre du CNA d’Ottawa et Alexander Shelley, que l’on entend dans cet enregistrement, et Ink Dark Moon de Joby Talbot, compositeur britannique pour le cinéma et la télévision. Nous étions à Ottawa lors de la création pour témoigner que le concerto de Howard Shore n’allait nulle part. L’impression d’errance (avec une petite embellie à la fin du mouvement lent) est amplifiée au disque par la juxtaposition à la magistrale réussite de Ink Dark Moon de Joby Talbot. Certes, c’est assez simpliste : quand la guitare parle, l’orchestre décore, et vice versa, mais la puissance réduite de la guitare ne permet guère plus. Par contre Talbot a eu l’inspiration qui manquait à Shore. Un petit solo d’Einaudi, entre deux, fera des tonnes de clics sur Spotify…

 

 

Miloš

★★★ 1/2
​Classique

Concertos de Joby Talbot et Howard Shore, Miloš Karadaglić (guitare), Decca 485 1525