Nos choix aux FrancoFolies de Montréal - 2 août 2004

Nos choix aux FrancoFolies de Montréal - 2 août 2004

Yves Marchand
Ainsi résumais-je le cas Marchand en avril dernier, au moment de la sortie de Belvédère: «Yves Marchand, ex-Zébulon, ex-Tubes, claviériste spectaculaire, accompagnateur émérite, a signé un premier album solo pas du tout spectaculaire, absolument méritoire et tout à fait inattendu de country-folk-blues à fleur de peau». J'en pense autant de bien aujourd'hui, même si le disque n'a pas encore fait son chemin jusque dans les chaumières, où on le chérirait pour peu qu'on lui ouvre la porte. Disque de guitares délicatement grattées et d'aveux candides, Belvédère est ce genre de disque qu'on voudrait pour expliquer à son enfant dans quel Far-West planétaire il grandit et lui dire qu'il n'est pas trop tard pour y changer les fusils d'épaule. Tout tendre soit-il, Marchand n'en est pas moins un aguerri de la scène, et son spectacle d'aujourd'hui sur le tréteau du «monde trad» (appellation qui lui convient assez peu) devrait remuer, dans les deux sens du mot. Rue Sainte-Catherine, angle Clark, dès 19 heures.

Sylvain Cormier

***

Tété

Tété, chanteur dégingandé portant lunettes à grosse monture, s'est déjà bâti une solide réputation de compositeur en France. Né d'un père sénégalais et d'une mère martiniquaise, le chanteur semble pourtant avoir des racines anglo-saxonnes plutôt qu'africaines ou antillaises. Avec toute sa décontraction, il impose en douceur sa musique pop-folk sur son terrain préféré, la scène. Il chronique d'une voix douce et feutrée nos petites misères, découpées à vif à la guitare acoustique, accompagnée de trombones, de trompettes et de quelques violons. Ce soir à 18h, sur la scène à l'angle des rues Sainte-Catherine et Jeanne-Mance.

Noémie Bisserbe