Black to the Future, Sons of Kemet

Le prolifique compositeur, saxophoniste et band leader britannique Shabaka Hutchings frappe un nouveau coup de circuit avec Black to the Future, quatrième album de son quartet Sons of Kemet. Après avoir écorché la monarchie sur Your Queen Is a Reptile (2018), l’ensemble se penche sur l’identité noire en cette nouvelle ère de revendications de droits civiques et le fait avec l’aide d’une poignée de chanteurs, rapeurs et poètes engagés (Moor Mother, Angel Bat Dawid, Lianne La Havas, le vétéran MC D Double E, entre autres fameuses plumes). L’énergie du quartet atteint un niveau supérieur, du free jazz de Field Negus en ouverture jusqu’à la charge afrobeat de Pick Up Your Burning Cross, avec ce diable de Theon Cross au trombone menaçant. Sur la magnifique Think of Home, Sons of Kemet invente un mento en mode mineur, triste et envoûtant comme savent l’être les musiciens gitans. Ici, jazz moderne, racines africaines et musiques afro-caribéennes composent le son d’un futur plus égalitaire pour tous ; le groupe a annoncé un concert au théâtre Corona le 1er avril… 2022.


Écoutez Hustle

 

 

Black to the Future

★★★★
​Jazz

Sons of Kemet, Impulse !

À voir en vidéo