Matthias Kirschnereit joue Mozart, Bamberger Symphoniker, Frank Beermann

Mais d’où sort, chez Sony, ce coffret de ce pianiste inconnu ? Matthias Kirschnereit, 59 ans, a gravé entre 1999 et 2005 une intégrale des concertos de Mozart pour Arte Nova, alors un sous-catalogue de BMG (RCA), alimenté par de jeunes artistes. Le legs Arte Nova se retrouve désormais chez Sony Classical. Un lecteur m’écrivait récemment pour me demander ma référence d’intégrale des concertos de Mozart. Dans l’absolu, c’est Zacharias, surtout sa version MDG. Mais quand on voit cette boîte d’une telle qualité artistique vendue 25 dollars, on se dit que Kirschnereit est le bon compagnon pour apprendre ces concertos. L’esprit est proche de Zacharias : le pianiste est bien plus libre que Perahia par exemple, n’hésite pas à ornementer et à inventer des cadences. Bref, il fait vivre Mozart avec clarté et sans prétention, quelque part entre la distinction de Geza Anda et l’esprit ludique de Zacharias. Franck Beerman assure un cadre respectable, mais sans grandes idées, articulation ou énergie. Avec un grand chef, le parcours aurait carrément fait date.
 

 

 

Kirschnereit joue Mozart

★★★★
​Classique

Bamberger Symphoniker, Frank Beermann, Sony, 10 CD, 194397929225

À voir en vidéo