Surrounded By Time, Tom Jones

Sacré Gallois ! Quel homme que ce Tom ! On le croirait peinard en juge à The Voice UK depuis 2012, bombant du torse de temps en temps et poussant It’s Not Unusual pour rappeler au Royaume-Uni qui a vraiment la voix des voix. Mais non : ce n’est là qu’une vitrine, une caisse de résonance. L’incontournable octogénaire en profite pour mener à bien son étonnante carrière d’interprète. Il nous avait déjà bien étonné en 1987, premier grand retour, reprenant le Kiss de Prince avec Art of Noise. Il n’a jamais cessé depuis de revenir, toujours en force, d’épures en audaces stylistiques. Et ça continue : ce disque s’appuie sur des bourdons électros à la Camille, entre gospel (I Won’t Crumble With You If You Fall) et récitatif autoparodique (Talking Reality Television Blues). Ce coffre-fort sans fond contient du groove R&B nimbé de sitar (No Hole in My Head), une relecture jazzy-blues de Dylan (One More Cup of Coffee), jusqu’à une reprise quasi méconnaissable des Moulins de mon cœur. Chez nous, on dit : lui, y a rien à son épreuve.
 

Écoutez No Hole In My Head
 

 

Surrounded By Time

★★★★

Tom Jones, Universal