Les festivals Osheaga et ÎleSoniq à nouveau reportés

Le festival de musique Osheaga devrait toutefois être de retour l’an prochain pour enfin souligner son 15e anniversaire.
Photo: Valérian Mazataud Archives Le Devoir Le festival de musique Osheaga devrait toutefois être de retour l’an prochain pour enfin souligner son 15e anniversaire.

Pour une deuxième année consécutive, les festivals de musique Osheaga et ÎleSoniq n’auront pas lieu au parc Jean-Drapeau à Montréal cet été en raison de la pandémie de COVID-19. Mais ce n’est que partie remise, encore une fois, puisqu’ils seront de retour l’an prochain.

Evenko, le promoteur de ces deux événements musicaux phares de l’été montréalais, en a fait l’annonce sur les réseaux sociaux et par voie de communiqué jeudi matin, soulevant une vague de déception auprès des détenteurs de billets les plus optimistes, qui espéraient encore voir leurs artistes préférés en concert cet été.

« En raison de l’évolution constante de la situation entourant la COVID-19 et de notre engagement envers la sécurité et la santé des festivaliers, c’est avec le cœur lourd que nous devons reporter la célébration officielle du 15e anniversaire d’Osheaga afin que cet événement d’envergure puisse être célébré en toute sécurité et avec style au parc Jean-Drapeau en 2022 », a indiqué Evenko.

Cela fait déjà deux fois que l’événement retarde l’occasion de fêter son 15e anniversaire en grande pompe. Cette année, on comptait parmi les têtes d’affiche Cardi B, Foo Fighters ainsi que Post Malone. Mais, compte tenu des mesures sanitaires encore en place, dont la fermeture des frontières et la quarantaine obligatoire, la venue de vedettes américaines était difficilement envisageable pour Evenko.

Une suite « explosive »

Le festival de musique électronique ÎleSoniq se déroulera pour sa part, si tout va bien, les 5 et 6 août 2022, également au parc Jean-Drapeau. Le volet ÎleSoniq en ville aura lieu le 4 août.

« Ne désespérez pas, ÎleSoniqFam… notre patience est encore mise à l’épreuve, mais on préfère être réalistes et francs avec vous, notre communauté, nos fans et nos artistes, afin de mieux préparer la suite, qui sera EXPLOSIVE ! Tenez bon ! On est là ! » a indiqué Évelyne Côté, directrice de la programmation d’ÎleSoniq.

Les détenteurs de billets des éditions de 2020 et de 2021 de ces deux événements sont invités à les conserver pour l’année prochaine ou peuvent réclamer un remboursement.

Même chose pour ceux qui comptaient assister au festival de musique country Lasso Montréal au mois d’août. Sa toute première édition devra attendre à l’été 2022 pour voir le jour.

Vague de reports

Ces annonces surviennent au lendemain du report des Francos de Montréal et du Festival international de jazz de Montréal, qui n’attendront toutefois pas un an pour se tenir. Les deux festivals auront lieu au mois de septembre 2021 plutôt qu’en juin et juillet.

En théorie, la campagne de vaccination contre la COVID-19 devrait alors être pour l’essentiel terminée au Québec. Le gouvernement fédéral cible aussi septembre pour que les Canadiens soient « entièrement vaccinés ». Reste à voir si le pays pourra à ce moment-là accueillir des visiteurs étrangers et si les frontières interprovinciales seront ouvertes.

Laurent Saulnier, vice-président de la programmation d’Équipe Spectra qui organise les deux festivals, a d’ailleurs prévu le coup. Aucune invitation ne sera envoyée à des artistes internationaux pour le moment, a-t-il indiqué au Devoir mercredi. « On va contacter des artistes québécois et canadiens essentiellement. On verra à la dernière minute — si les frontières sont ouvertes et si la quarantaine obligatoire est levée — si des artistes internationaux ont la possibilité de venir. »

Le président-directeur général du Regroupement des événements majeurs internationaux (REMI), Martin Roy, a également confié mercredi qu’il s’attendait à d’autres reports de festivals, surtout en ce qui concerne ceux qui devaient ouvrir le bal au printemps.

Rappelons que les festivals artistiques et culturels ont été les plus touchés par la pandémie dans le secteur. Dans son budget présenté lundi, le gouvernement fédéral prévoit une aide de 200 millions pour les grands festivals.

À voir en vidéo