Fine Anyway, Rogér Fakhr

Rogér Fakhr est un homme libanais, notamment guitariste de Fairouz, qui a fui la guerre dans son pays dans les années 1970. Il a trouvé refuge en France, puis aux États-Unis, où il réside toujours. Habibi Funk fait émerger un album enregistré il y a déjà plus de quarante ans entre Beyrouth et Paris ; dix-huit chansons qui n’avaient encore jamais atteint les oreilles des masses. Décidément obsédé par les musiques folk et classic rock états-uniennes et britanniques de son ère, Fakhr rappelle un peu le son et le parcours de l’outsider Rodriguez : méconnu et pourtant possédant tous les éléments pour faire mouche. Refrains mélodiques addictifs, picking de guitare chatoyant, interprétation empruntant à un certain chamanisme mystique, poésie universaliste et pourtant sibylline. Peter, Paul and Mary, Pink Floyd, Fleetwood Mac, les Beatles et Don McLean gravitent tous dans l’univers que propose cet album sorti des boules à mites. Avec autant de pièces, toutefois, on ne peut éviter quelques bouche-trous.

 

Fine Anyway

★★★
​Folk

Rogér Fakhr, Habibi Funk Records/Groove Attack

À voir en vidéo