Antonio Vandini, Elinor Frey, Federica Bianchi, etc.

Censé être publié le 5 février, deux jours avant la consécration de la violoncelliste et gambiste Elinor Frey comme « Interprète de l’année » par les prix Opus, ce disque s’est fait attendre pendant deux mois en ce qui nous concerne. Alors que Ludwig Alois Friedrich Ritter von Köchel s’est cassé la tête pour classer plus de 600 œuvres de Mozart, celles de Vandini (1691-1778) vont du numéro 1 au numéro 7 et tiennent sur un CD. Ce Bolognais enseigna brièvement le violoncelle à la Pietà de Venise, où œuvrait Vivaldi. Selon la notice, Vivaldi pensa à lui en composant ses concertos pour violoncelle. Vandini se fixa finalement à Padoue. Il reste de lui six Sonates pour violoncelle et basse continue et un Concerto en ré, agréable musique d’un style italien galant. Rien d’impérissable, mais un CD réalisé avec âme, style et sobriété qui fait oublier une horreur publiée par Tactus en 2018 et surpasse un CD édité par Dynamic fin 2020. Les interprètes sont même allés rechercher la tenue d’archet de Vandini d’après des témoignages du temps.

 

Antonio Vandini

★★★★
​Classique

Elinor Frey, Federica Bianchi, etc., Passacaille PAS 1079

À voir en vidéo