… chante Baptiste, P’tit Belliveau

En offrant son premier album solo au printemps 2020, Jonah Richard Guimond (P’tit Belliveau) avouait déjà son admiration pour l’œuvre méconnue de Baptiste Comeau, originaire comme lui de la région de Baie-Sainte-Marie, en Nouvelle-Écosse. La plume naïve (« J’ai rêvé j’étais un flying cowboy / Mon pony c’était un beau unicorn / Avec des plumes pour des ailes / Une lazy boy pour une selle », chante-t-il sur Flying Cowboy) et les techniques d’enregistrement rudimentaires du regretté Comeau, promu sur les ondes FM locales, ont profondément influencé le style unique du P’tit Belliveau, qui offre aujourd’hui cet EP de reprises des compositions de son idole. Un hommage aussi attachant qu’important, ces chansons n’existant auparavant que sur de vieilles cassettes magnétiques, aujourd’hui magnifiées par l’imagination fertile de l’Acadien. Exemple parmi six autres sur l’album, J’vis dans l’passé s’écoute comme l’improbable rencontre entre Zachary Richard et Jean-Jacques Perrey. Guimond et Comeau habitent leur propre planète musicale.

 

… chante Baptiste

★★★ 1/2
​Pop

P’tit Belliveau, Bonsound