Road to the Sun, Pat Metheny

C’est bien un projet du guitariste Pat Metheny que l’on trouve ici, mais ses (nombreux) fans ne l’entendront pas directement, ou si peu. En effet, outre la dernière pièce (du Arvo Pärt sur sa « guitare » 42 cordes) et quelques accords grattés ici et là, Metheny ne joue pas. Mais il est bien là, dans chaque note de ce projet plus près de la musique classique que du jazz : c’est le compositeur Metheny qui s’exprime — et grandement. Deux nouvelles œuvres sont présentées. Le célébré guitariste classique Jason Vieaux interprète en solo la suite en quatre mouvements de Four Paths of Light, alors que le Los Angeles Guitar Quartet est convié pour les six mouvements de Road to the Sun. La signature mélodique et harmonique de Metheny apparaît plus clairement sur cette dernière œuvre (notamment dans la 5e partie), mais elle s’entend plus largement partout et à travers les influences croisées qui émergent (flamenco, samba, musique brésilienne, Tárrega, jazz). Un Metheny à mille lieues des expérimentations fusion, tout en délicatesse sur cordes de nylon et en profondeur dans la composition. Du très beau. 

Road to the Sun

★★★★
Jazz / classique

Pat Metheny, BMG Modern Recordings

À voir en vidéo