Griot : This is Important !, Jeremy Pelt

Ce sont des conteurs, mais aussi des musiciens-poètes, gardiens de l’histoire orale d’une bonne partie de l’Afrique de l’Ouest : les griots. Et le trompettiste américain Jeremy Pelt a eu la brillante idée de s’appuyer sur le sens du travail de ces troubadours pour bâtir son nouvel album, Griot : This is Important !, lui-même couplé à la publication d’un livre d’entretiens réalisés par Pelt qui « examine les vies des grands conteurs [storytellers] du jazz ». L’album pourrait servir de bande-annonce au livre : des bouts d’entrevue (avec Harold Mabern, Bertha Hope, JD Allen, Ambrose Akinmusire…) lancent ou accompagnent les compositions de Pelt, appuyé ici avec la plus grande souplesse par son quintette (notamment Chien Chien Lu au vibraphone et Victor Gould au piano). On parle jazz et création, bien sûr, mais aussi questions raciales et même religion. Naturellement, les propos donnent une couleur particulière à la musique, et vice versa (on notera d’ailleurs le jeu lyrique de Pelt, tout en profondeur)… et n’est-ce pas là d’ailleurs le fondement de l’art des griots ? Un projet fort stimulant.

 

Griot: This is Important !

★★★★
Jazz

Jeremy Pelt, High Note