Linda Ronstadt est virée en plein concert pour avoir fait l'éloge de Michael Moore

Las Vegas — La chanteuse américaine Linda Ronstadt ne s'est pas seulement fait huer, elle s'est fait mettre à la porte en plein spectacle pour avoir vanté les mérites du réalisateur Michael Moore et de son film antiBush Fahrenheit 9/11 dans un casino de Las Vegas.

Avant d'entonner en rappel un de ses succès (Desperado), la chanteuse country-rock de 58 ans a encouragé son public à aller voir le dernier film de Michael Moore, qu'elle a présenté comme un «grand patriote américain» et «quelqu'un qui répand la vérité».

Ces paroles ont été accueillies par des sifflets, puis certains des 4500 spectateurs ont quitté la salle. D'autres ont déchiré des affiches du concert ou jeté leur boisson en l'air.

«C'était vraiment une scène horrible», a dit Bill Timmins, le président du casino Aladdin. «Elle a fait son éloge, et c'est devenu le cirque.»

Timmins, qui était présent, a alors décidé que Linda Ronstadt devait partir: elle n'a pas pu regagner sa suite et a été raccompagnée à l'extérieur.

«Aussi longtemps que je serai ici, elle ne viendra pas», a-t-il décidé. Pour lui, la chanteuse a «gâché une merveilleuse soirée pour nos clients».