Let my People Go, Archie Shepp & Jason Moran

Quelques décennies séparent le légendaire saxophoniste Archie Shepp (83 ans) et le pianiste Jason Moran (46 ans), figure importante du jazz contemporain. Mais il n’y a absolument aucun fossé artistique entre les deux, plutôt une multitude de points de convergence entre leurs intérêts sociaux et politiques — et pour latradition culturelle afro-américaine au sens large. Façon de dire que Shepp et Moran partagent une forme de lien spirituel. Et c’est probablement ces liens intrinsèques qui donnent sa pleine résonance à Let my People Go, un duo sax-piano (Shepp est un adepte du format) plein de tension maîtrisée, enregistré en concert en 2017 et 2018. Le répertoire choisi — blues, ballades, chaque fois nourris d’improvisations —en dit beaucoup de leurs racines communes : Coltrane (encore et toujours pour Shepp), Monk, Ellington, Wallers, des spirituals comme Sometimes I Feel Like a Motherless Child (chanté par Archie Shepp)… C’est en tout point vibrant, éclairant, avec ce qu’il faut de légères dissonances pour rester sur le qui-vive.  

Let my People Go

★★★★
​Jazz​

Archie Shepp & Jason Moran, Archiball Records