Glass Gallery, Nick Schofield

Le hasard fait drôlement bien les choses. Au moment où le gouvernement permet enfin la réouverture des musées au Québec, le compositeur montréalais d’origine américaine Nick Schofield lance Glass Gallery, son second disque solo, justement inspiré par l’architecture, signée Moshe Safdie, du Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa. En fermant les yeux, on se transporte entre ses murs et sous son toit cathédrale de verre grâce aux timbres scintillants du Prophet-600, un synthétiseur polyphonique commercialisé par Sequential Circuits au début des années 1980 et dont Schofield s’est exclusivement servi pour composer et enregistrer les courtes et mélodieuses vignettes musicales de cet album léger et serein. Les amateurs de musique ambient/environnementale japonaise vont se régaler : Schofield crée ici de bienveillantes mélodies, savamment orchestrées avec les moyens du bord synthétique — il utilise judicieusement les chauds arpèges du Prophet-600 —, qui évoqueront le travail des maîtres Midori Takada et Haruomi Hosono. Écoutez Ambient Architect

Glass Gallery

★★★ 1/2
​Électronique

Nick Schofield, Backward Music