We Will Always Love You, The Avalanches

Béni soit le duo australien The Avalanches qui, cette fois, n’a pas attendu 16 ansavant de lancer un nouvel album. On reçoit We Will Always Love You, son troisième album, comme une grosse bouffée d’optimisme au bout de cette année éprouvante : comme toujours nourri d’échantillons, l’album passe de la pop au hip-hop, de la soul au reggae et à la house en citant les œuvres du Alan Parsons Project (sur l’impeccable Interstellar Love, avec la voix de Leon Bridges), le Pat Metheny Group (Gold Sky avec Kurt Vile) ou les Carpenters (We Go On, avec Cola Boyy et Mick Jones de The Clash), pour ne nommer que ces sources d’inspiration. Avec ses 25 chansons variées et parfaitement assemblées en 70 minutes, l’album s’écoute comme une passionnante compilation sur laquelle défilent une ribambelle d’invités, parmi lesquels Blood Orange, MGMT (l’accrocheuse pop-funk The Divine Chord), Perry Farrell, Tricky, Rivers Cuomo (attendrissante et mélancolique Running Red Light), Neneh Cherry et Jamie XX. Ça s’écoute en boucle, avec le plaisir d’y découvrir quelque chose d’inouï à chaque fois.

Écoutez The Divine Chord

We Will Always Love You

★★★★

The Avalanches, Modular

À voir en vidéo