La programmation des OFFrancofolies - La marge de la marge

Pour la cinquième année consécutive, les OFFrancofolies reviennent et poursuivent leur mandat de diffuser la musique de la marge à la périphérie du gros événement. Cette année, les OFFs ont eu la tâche doublement difficile. Les subventions coupées, l'équipe a dû fonctionner avec les moyens du bord. Puis, il a bien fallu monter une programmation. Et puisque les Francos officielles ont tant puisé dans le bassin des nouvelles ressources musicales de la scène locale, il a fallu creuser davantage.

Du 5 au 7 août, les OFFrancos proposent trois soirées thématiques — une de moins que l'année précédente — afin de servir de tremplin pour la nouvelle musique d'ici. Organisées de nouveau par la SOPREF, au Café Chaos, rue Saint-Denis, avec l'insigne particularité d'être gratuites, ces soirées proposent des vitrines à plusieurs têtes d'affiche, question d'exposer la palette des nouveaux talents.

Vu la vitesse avec laquelle les Francos officielles puisent dans le bassin des nouveaux musiciens, étant donné le souffle constant de rajeunissement qui d'année en année s'empare de ce festival, les OFFs ont dû se creuser les méninges. Des gens comme Pépé et sa guitare, dans les OFFs l'an dernier, sont passés dans les grandes ligues, alors que nombre de groupes considérés il n'y a pas si longtemps comme étant de la marge ont également été retenus: Karkwa, Le Karloff Orchestra, Balthazar et autres Trois Accords étant du nombre.

Donc, au programme des OFFrancofolies, du nouveau dans la nouveauté. Le rap québécois sera à l'honneur lors de la première soirée. Avec force invités-surprises, les artistes de la compilation Dernier Akt présente One Way, Dramatik de Muzion, Vice Verset et autres Buzzy Bwoy, 2e Monde et Sir Pathétik fourniront le contenu à la soirée.

Le lendemain, c'est au tour de 400 Lapins et son punk rock bien assumé à se faire aller. En première partie (N=1), dont franchement on ne sait rien, et puis Bleu, les gagnants du concours «Bandes de garages» de l'émission radio-canadienne Les Têtes à Kat, seront de la virée.

Finalement, un lancement de disque est annoncé, avec Stop. La formation s'est fait connaître par son ska punk léger depuis deux ou trois ans, mais elle a changé de cap depuis et propose désormais un punk radicalement plus émotif et plus mature. L'album À l'abri du monde entier sort donc le 7 août, au cours d'une soirée ponctuée par la présence de Final Bâton et de Saveur Marmelade. Comme il se doit aux Francos, petites comme grosses, la soirée se terminera avec le DJ Golgo 13, un adepte du drum'n'bass.