Alexandra Stréliski, Kaytranada et Souldia récompensés par la SOCAN

Le Montréalais Kaytranada, récemment nommé aux prix Grammy, s’est vu décerner par la SOCAN le  prix Musique électronique  pour son  mémorable  second album, BUBBA.
Marie-France Coallier Archives Le Devoir Le Montréalais Kaytranada, récemment nommé aux prix Grammy, s’est vu décerner par la SOCAN le prix Musique électronique pour son mémorable second album, BUBBA.

Tant pis pour le tapis rouge : pandémie oblige, la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN) transforme son traditionnel gala en une semaine de célébrations débutant aujourd’hui. Elle prendra la forme de capsules vidéo, d’entretiens avec les auteurs-compositeurs — et de séances de « déballage » de trophées ! — proposées sur les réseaux sociaux ainsi que sur le site Web de l’événement, galasocan2020.socan.com, qui salue les artistes et les éditeurs ayant le mieux rayonné cours de l’année 2019.

Le Gala SOCAN regroupe ses distinctions dans deux catégories majeures : les prix Spéciaux et les prix Distinction. Dans cette première catégorie, le prolifique Jean-François Pauzé récolte le prix SOCAN de l’auteur-compositeur de l’année, tant pour le succès de sa composition L’Amérique pleure (sacrée Chanson de l’année lors du récent Gala de l’ADISQ) que pour l’ensemble de son œuvre depuis déjà 25 ans.

Toujours dans la série des prix Spéciaux, deux compositeurs hip-hop/pop québécois se distinguent. D’abord Ruffsound (Marc Vincent), l’un des beatmakers les plus demandés sur la scène musicale québécoise, associé aux succès de Loud, Koriass, Eli Rose et Cœur de Pirate (entre autres), reçoit le prix SOCAN de l’auteur-compositeur de l’année — non-interprète. Quant à Michael Suski, alias DRTWRK, il reçoit le prix SOCAN International en raison de sa remarquable percée sur la scène hip-hop américaine — il a notamment coécrit Use This Gospel (feat. Clipse et Kenny G), une des chansons du projet gospel/hip-hop chrétien Jesus is King lancé en octobre 2019 par Kanye West et en lice pour le Grammy du Meilleur album de musique chrétienne contemporain.

La catégorie des prix Distinction fait aussi la part belle aux musiques hip-hop, R&B et électroniques québécoises. Le vétéran Souldia reçoit le prix Musique hip-hop/rap, alors que la jeune chanteuse et compositrice Shay Lia, dont le talent est déjà mieux reconnu hors de nos frontières, voit ses efforts récompensés par le prix SOCAN Révélation. Son excellent mini-album Dangerous a été coécrit par Kaytranada, qui, lui, reçoit le prix Musique électronique pour le mémorable second album BUBBA. Le compositeur a récemment récolté trois nominations pour le prochain gala Grammys.

Alexandra Stréliski (prix Hagood Hardy pour la musique instrumentale), Karo Laurendeau (prix Musique country), Farangis Nurulla Khoja (prix Jan V. Matejcek pour la nouvelle musique classique), Jean-Phi Goncalves (prix SOCAN du Compositeur de musique à l’image de l’année et prix SOCAN Musique de télévision — National, Émission de variétés ou d’affaires publiques pour le thème de l’émission Le tricheur), Daniel Lafrance et l’équipe d’Éditorial Avenue (prix SOCAN de l’Éditeur de l’année), Marie-France Long de l’émission Tout le monde en parle (prix Partenaire en musique), Anthony Rozankovic et Rudy Toussaint, tous deux compositeurs de musique à l’image, complètent la liste des lauréats.

À voir en vidéo