Sur la trace de Tex Lecor, Johnny Pilgrim

Sang et tripes, c’est qui, ce gars de chez nous ? D’où diable sort-il, ce crevassé moitié Keith Richards, moitié Leloup dans vingt ans ? Il se fait appeler Johnny Pilgrim et semble surgi de nulle part pour réveiller les morts. En un clip, puces secouées, torpeur brassée : revoilà McNally. Chanson créée par Tex Lecor en 1963 pour l’album Le dernier des vrais. Ravivée par Jean Pellerin, alias Johnny Pilgrim, un Québécois de Los Angeles qui a été réalisateur de clips pour « tout ce que le Sunset Strip compte de groupes hair metal », m’apprend Éric Goulet, son chum de musique. Avec le vétéran des Chiens et le tandem des Mountain Daisies, Pellerin a fait un Pilgrim de lui-même et redécouvert Tex. Rouvert Le frigidaire et trouvé un plein entrepôt frigorifique de chansons à dégeler. En voici une demi-douzaine pour commencer, intactes et prêtes à en découdre : La ballade du gars brûlé, Le grand Jos, sacrés personnages ! Tout un monde de derniers des vrais, sous notre toit. Écoutez McNally, de Johnny Pilgrim

Sur la trace de Tex Lecor

★★★★ 1/2
​Folk

Johnny Pilgrim, DeVizu Musique