Kenemglev, Sabaturin

Sous le nom Galerie Stratique, le compositeur de Québec Charles-Émile Beullac explore les musiques électroniques depuis une vingtaine d’années. La feuille de route de son collaborateur Simon Crab est encore plus longue, lui qui évolue sur la scène électronique et industrielle britannique depuis la fin des années 1970. La maison de disques portugaise Holuzam (associée à Principe) lance leur premier album en duo qui, coïncidence ou non, traduit la confusion ambiante de ce début d’hiver pandémique. Le genre de son dans lequel se perdent nos pensées en regardant tomber les premières neiges : des rythmiques faites de lents et hypnotiques breakbeats qui tranchent dans les orchestrations de synthés analogues hantées par l’influence du dub (la suave Douarek, la plus poisseuse Direnker) et les assemblages de bruits évoquant les racines « industrielles » de l’œuvre de Crab. Conçues à distance, par échange de pistes enregistrées, les neuf pièces de Kenemglev forment un récit confus, mais envoûtant, de grooves jouant sur les sensations d’anxiété et d’ataraxie.


Kenemglev

★★★ 1/2
​Électronique

Sabaturin, Holuzam