Le Montréalais Kaytranada est trois fois finaliste pour les prix Grammy

Kaytranada est en lice pour les prix du «Meilleur artiste émergent», de la «Meilleure performance, Musique électronique / Danse» et du «Meilleur album, Musique électronique / Danse».
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Kaytranada est en lice pour les prix du «Meilleur artiste émergent», de la «Meilleure performance, Musique électronique / Danse» et du «Meilleur album, Musique électronique / Danse».

Le compositeur montréalais Kaytranada a récolté trois nominations en vue des prix Grammy, dont une dans la prestigieuse catégorie du « Meilleur artiste émergent ».

Louis Kevin Célestin, dit Kaytranada, est aussi en lice dans les catégories « Meilleure performance, Musique électronique / Danse » pour 10 % et « Meilleur album, Musique électronique / Danse » pour BUBBA.

Un autre Canadien, Justin Bieber, est en nomination quatre fois, notamment pour le meilleur album vocal pop avec Changes, pour une performance pop solo (Yummy) et un duo pop (Intentions) avec le rappeur Quavo.

Le rappeur torontois Drake récolte trois nominations, dont deux pour Laugh Now, Cry Later — meilleure chanson rap et meilleure performance de rap mélodique.

La Torontoise Lido Pimienta, qui était de la courte liste, comme Kaytranada, pour le prix Polaris au Canada cette année, est finaliste aux Grammy avec son deuxième album, Miss Colombia, dans la catégorie « Meilleur album latin / rock ou alternatif ».

Par ailleurs, Leonard Cohen est en nomination, à titre posthume, pour le meilleur album folk. Son fils Adam a composé des musiques sur les paroles de son père, décédé en novembre 2016, pour produire en novembre 2019 Thanks for the Dance. Rufus Wainwright, de son côté, est finaliste pour le meilleur album vocal pop traditionnel, avec Follow the Rules.

La comédienne et chanteuse Audrey Brisson est finaliste, avec ses camarades, à Londres, dans la catégorie « Album d’une comédie musicale » pour Amélie, adaptation du film Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. C’est Audrey Brisson, qu’on avait vue au Cirque du Soleil, qui interprète le rôle-titre.

Les chansons et les albums sortis entre le 1er septembre 2019 et le 31 août 2020 étaient admissibles cette année pour les Grammy. La 63e cérémonie annuelle sera diffusée le 31 janvier sur CBS et Citytv.

Beyoncé domine les nominations

C’est Beyoncé, avec notamment son hymne de la lutte afro-américaine Black Parade, qui domine la liste des nominations, en ayant récolté neuf. La chanson, qui a atteint le « Top 40 » des palmarès pop, est notamment finaliste pour la meilleure chanson R & B et la meilleure performance R & B. Le film Black Is King de Beyoncé, qui mettait en lumière l’art, la musique, l’histoire et la mode des Noirs, est en lice pour le meilleur film musical, tandis que Brown Skin Girl, une chanson dédiée aux femmes noires et métissées, est finaliste pour le meilleur vidéoclip.

Déjà lauréate de 24 prix Grammy, Beyoncé devient la deuxième artiste ayant accumulé le plus de nominations dans toute l’histoire des prix, avec un total 79 — à égalité avec Paul McCartney, qui est finaliste cette année dans la catégorie « Coffret / édition spéciale » pour sa réédition de l’album Flaming Pie de 1997.

La domination de Beyoncé cette année a été une surprise puisque la chanteuse n’a pas sorti de nouvel album. Parmi les autres surprises : The Weeknd a été complètement exclu malgré un album numéro un (After Hours), plusieurs chansons à grands succès, dont Blinding Lights, et le très convoité spectacle de la mi-temps au Super Bowl.

Par ailleurs, plusieurs nominations sont allées à Taylor Swift, Dua Lipa et Roddy Ricch, qui en récoltent six chacun. Swift, dont les deux derniers albums n’avaient pas été finalistes pour l’album de l’année, est en compétition cette fois avec son album surprise folklore. Si elle gagnait, elle deviendrait la première artiste à remporter trois fois le Grammy de l’album de l’année.

À voir en vidéo