Boulette Proof, Calamine

Faites de la place pour Calamine, qui gratte là où ça pique (l’image est d’elle !) sur la scène rap québécoise en balançant Boulette Proof, un premier album « Rap keb féministe / je suis en train d’écrire le manuel ». En pleine maîtrise de sa prosodie habile, la rappeuse lesbienne et fière « Hochelagurl » (c’est le titre d’une chanson) aborde avec sa plume intelligente et riche en images des thèmes peu explorés sur la scène rap québécoise, comme sur l’emballante 4X4 : « J’hais les autos chu Lady Di / J’patrouille en vélo le périmètre / J’essayais de prendre des puffs d’air / Mais ton muffler y me réitère / Y’a pas d’place pour nous deux dans cette rue ». Savoir rendre avec passion une chanson sur le transport en vélo ? Cette fille a un talent évident, qui s’exprime encore mieux qu’au sein du trio Petite Papa qu’elle forme avec Sam Faye et le compositeur-beatmaker Kèthe Magané — ce dernier lui a ici bricolé de singulières rythmiques teintées de jazz, comme une version Casio du son de DJ Premier, auxquelles on finit par s’habituer. Une voix unique que l’on surveillera désormais attentivement.

Boulette Proof

★★★ 1/2
​Hip-hop

Calamine, Indépendant