Amici e Rivali, Brownlee et Spyres, I Virtuosi Italiani, Corrado Rovaris

Au sommet de l’art lyrique, voici le grand récital vocal de 2020, véritable feu d’artifice organisé autour de deux chanteurs d’exception. Le répertoire est composé de duos, d’un air et quatre trios de Rossini extraits du Barbier de Séville, Ricciardo e Zoraide, La donna del lago, Elisabetta, Regina d’Inghilterra, Otello, Le siège de Corinthe et Armida, des opéras composés à Naples entre 1816 et 1822. Ces ouvrages feront de Rossini en Europe le créateur révolutionnaire opposé à Beethoven. La fièvre, voire la « folie », vocale témoigne ici de cette révolution rossinienne. Warner a associé deux voix très complémentaires : Lawrence Brownlee, ténor à la voix très aiguë (comme Juan Diego Florez ou, jadis, Chris Merritt), et Michael Spyres, plus trapu (c’est un Faust de la Damnation de Berlioz !). Spyres n’hésite pas à « barytonner » pour endosser les habits de Figaro dans le Barbier. Le reste n’est que joutes et pyrotechnie entre ténors en pleine émulation, y compris dans les trios, dont celui, fabuleux, d’Otello avec la mezzo Tara Erraught. Un bijou ! 

Amici e Rivali

★★★★★
Classique

Brownlee et Spyres, I Virtuosi Italiani, Corrado Rovaris, Erato 0190295269470