Mort de François Jean, batteur du groupe Les BB

François Jean entouré d’Alain Lapointe et de Patrick Bourgeois, en 2015
Photo: FrancoFolies de Montréal François Jean entouré d’Alain Lapointe et de Patrick Bourgeois, en 2015

François Jean, batteur du groupe Les BB, s’est éteint à l’âge de 60 ans, a confirmé lundi SMAC Communications. « C’est avec une immense tristesse que nous apprenons le décès de François Jean, décédé aux petites heures du matin en ce lundi 16 novembre 2020 », lit-on dans un communiqué transmis en après-midi.

La nouvelle avait commencé à circuler un peu plus tôt en matinée, sous la plume de son ancienne conjointe et toujours amie et complice, Marie Carmen, au nom de la femme de l’artiste, Mélissa Nadeau. « Le cœur en miettes. J’ai le terrible regret de vous annoncer le décès de mon précieux ami François Jean. Mon homme, mon frère, mon amour », a-t-elle écrit sur sa page Facebook, en précisant qu’elle ne ferait « aucun autre commentaire et n’accorder[ait] aucune entrevue ».

Aucun détail n’a été donné quant à la cause de sa mort. Le musicien laisse dans le deuil sa femme, Mélissa Nadeau, et sa jeune fille, Frédérique. La famille et les proches de François Jean ont dit souhaiter vivre leur deuil dans l’intimité et ne feront pas de commentaires à ce sujet. Mme Nadeau a toutefois tenu à remercier « les nombreux fans de François » pour leurs « témoignages d’affection » ainsi que les « amis et collègues » qui ont partagé des moments de sa « vie dédiée au service de la musique d’ici ».

Né à Saint-Paul-l’Ermite le 30 août 1960, François Jean a connu un immense succès au sein des BB, principalement dans les années 1990, en compagnie de ses comparses Patrick Bourgeois et Alain Lapointe. Parmi leurs succès, on compte Fais attention, T’es dans la lune, Loulou et Donne-moi ma chance. Le chanteur des BB, Patrick Bourgeois, a succombé à un cancer colorectal le 26 novembre 2017.

La ministre de la Culture du Québec, Nathalie Roy, a offert ses condoléances à la famille et aux amis de François Jean sur son compte Twitter. La députée libérale de Verdun, Isabelle Melançon, a fait de même, ajoutant que ce départ est aussi « une grande perte pour la musique québécoise ».

Avec Le Devoir

À voir en vidéo