Samson, Choeur de chambre de Namur, Millenium Orchestra

En Europe, les dithyrambes sont tels que l’on peut penser qu’on va entendre l’un des plus grands disques de Leonardo García Alarcón. Tout dépend de ce que l’on entend par « disque ». Le chef argentin nous a habitués à des produits (Cavalli, Monteverdi…) si conceptualisés et peaufinés pour ce média qu’il serait fort hasardeux de prétendre qu’il s’agit ici de la même chose. Ce coffret renferme la photographie sonore d’un concert, certes exaltant, mais les faits sont là. Le lieu est très (un peu trop) réverbérant et on entend quelques bruits annexes. Pour le reste, merci évidemment à Ricercar d’avoir préservé une soirée au souffle épique qui remet à l’avant-scène l’oratorio Samson, composé par Händel juste après Le Messie. L’œuvre fait la part belle à un chœur acteur plus que commentateur. Le chœur, l’orchestre et les solistes Matthew Newlin, Klara Ek, Lawrence Zazzo et Luigi Di Donato suivent la fougue trépidante du chef argentin. C’est ce sens de l’action dramatique permanente qui distingue García Alarcón de la version Harnoncourt (1992), plus hiératique.

Samson

★★★★
​Classique

Choeur de chambre de Namur, Millenium Orchestra, García Alarcón, Ricercar 2 CD RIC 411