Fu Man Chu, Robert Charlebois

On ressort en vinyle les raretés rock de garage (The Haunted) et les pionniers du prog (Dionysos), mais Charlebois, franchement ? On y est. La Tribu tâte le marché de la galettegravée avec l’album d’après Ordinaire, l’audacieux Fu Man Chu et ses cinq créations à rallonge (neuf minutes trente pour la chanson-titre). C’est le disque de Super Frog, avec superpouvoirs à la clé : les grandes pages à l’intérieur de la pochette se déploient en un photomontage panoramique de la grande tribu underground québécoise : elle est là dans la réédition, à l’identique. Les enregistrements, eux, y sont littéralement libérés. Pensez qu’on avait seulement le CD vite fait par GSI en 1993 : quand on franchit Le mur du son (paroles de Mouffe : voir l’entrevue dans ces pages), la récompense est éternelle. La richesse des arrangements resplendit partout, et pas que pour l’irrépressible Conception. Tout sonne fabuleusement, y compris la méconnue Trouver mieux. Y a pas mieux, en vérité.

Fu Man Chu

★★★★ 1/2
​Réédition

Robert Charlebois, Solution / La Tribu (vinyle)