On the Tender Spot of Every Calloused Moment, Ambrose Akinmusire

« Une étude du blues dans un contexte contemporain », annonçait l’étiquette Blue Note à la sortie de ce cinquième album studio du trompettiste Ambrose Akinmusire — l’une des figures centrales du jazz afro-américain. C’est une manière aussi éloquente que mystérieuse de résumer ce projet décliné en quartet et qui synthétise bien ce qui fait l’unicité de cet artiste majeur. C’est-à-dire : cette capacité à jongler avec des passages d’une exquise beauté (Roy, le seul blues plus classique dans sa forme) et d’autres pas si loin d’un free jazz ; cette manière de frôler l’abstraction pour revenir ancrer la musique entre les lignes d’un discours sociopolitique comme toujours présent chez Akinmusire (Hooded Procession) ; cet équilibre entre le cérébral et l’émotion. Tout est ici lié et cohérent. La musique d’Ambrose Akinmusire commande une bonne dose d’attention pour que se révèle sa richesse. Pour qui s’y plonge, le voyage est remarquable. Écoutez Roy - on the tender spot of every calloused moment

On the Tender Spot of Every Calloused Momentazz

★★★★
​Jazz

Ambrose Akinmusire, Blue Note