Hearts Town, The War and Treaty

Il y a des albums que l’on reçoit comme une prière exaucée. N’avons-nous pas immensément besoin ces jours-ci d’un grand bain de… spiritualité ? On ne trouvera pas plus nourrissant pour l’âme que ce troisième album du couple Blount-Trotter, le deuxième sous l’appellation The War and Treaty. Tanya Blount et Michael Trotter Jr. enduisent parfois un peu trop de vernis pop sur leur musique, mais ça tient sur du solide : soul, gospel, rhythm’n’blues, southern rock. Il ne s’agit pas tant de chansons mémorables que de la sensation bienfaisante d’un ralliement des forces, comme si l’on avait appelé Otis Redding, Aretha Franklin, Ray Charles, Marvin Gaye en renfort de l’au-delà pour mieux outiller les résistants de première ligne du genre humain. Hymnes réparateurs (Take Me In, Jubilee), doses d’énergie massives (Little Boy Blue manière Motown, Five More Minutes façon [Sittin On] The Dock of The Bay). On ne réinvente rien et c’est très bien : le feu qui brûle n’a pas été allumé hier. Écoutez Take Me In

Hearts Town

★★★ 1/2
​Soul

The War and Treaty, Rounder / Concord