Ten Billion Angels, Zora Jones

Avec son complice Sinjin Hawke, la compositrice autrichienne Zora Jones, aujourd’hui basée à Barcelone après avoir habité à Montréal, a fondé Fractal Fantasy, un label aux airs de laboratoire étudiant notre rapport aux planchers de danse et aux musiques qui l’animent. Après plusieurs projets studio, en solo ou avec Hawke, Jones lance un premier disque plus accessible dans ses formes dance et pop que tout ce qu’elle a déjà présenté, mais sa signature et instantanément reconnaissable : ces synthés chromés, ses ritournelles qui reviennent en boucle et s’accrochent aux tympans, un electro exubérant et séduisant aux coups de basse musclés se référant au trap (hypnotique Sister’s Blade) et au footwork (Low Orbit Ion Cannon). De la grosse musique de club jouant dans le même carré de sable qu’un Hudson Mohawke ; or, c’est lorsque Jones adoucit la cadence qu’elle innove : I Wanna Lose Youserait le thème d’un drame romantique de science-fiction, la quasi-ambient Come Home s’approche de la démarche de Björk. Écoutez Sister's Blade

Ten Billion Angels

★★★ 1/2
​Électronique

Zora Jones, Fractal Fantasy