Mausolée Tape 9 – Chansons de Jean-Luc Le Ténia, Monsieur Lobster

Il est grand temps, comme l’indique l’électro-chansonnier Monsieur Lobster, de réhabiliter les textes adorablement pathétiques et triviaux du mégaprolifique « meilleur chanteur français du monde » (du titre de son seul album), Jean-Luc Le Ténia, sorte de Daniel Johnston sexuellement actif et baveux de la langue de Molière. À l’approche du 10e anniversaire du décès de cette « rock star » anti-folk du Mans (il s’est enlevé la vie en 2011), les hommages risquent de se multiplier, comme si on venait tout juste de s’apercevoir qu’il y avait quelque chose là. Cet hommage-ci transpire la tendresse et l’affection pour le loser poétique, quoiqu’il en entrave un peu la simplicité avec ces arrangements dansants et ce tempo relevé. La sélection de huit ballades romantiques fait perdre ce touchant côté punk façonné par le dénuement. Enfin, c’est pas plus grave. Si on peut danser sur Le Ténia comme des vers solitaires, ça fait un peu oublier brièvement les petits malaises quotidiens.

Mausolée Tape 9. Chansons de Jean-Luc Le Ténia

★★★
​Chanson pop

Monsieur Lobster, La Souterraine