Liszt-Thalberg, Marc-André Hamelin

Depuis toujours, Marc-André Hamelin éprouve une fascination pour l’art pianistique de la seconde moitié du XIXe siècle, époque où des démiurges du clavier ont utilisé les progrès de la facture instrumentale pour faire sonner le piano de manière titanesque. L’un des terrains de jeux, objet de joutes pianistiques, était le répertoire lyrique, dont les airs populaires faisaient l’objet de flamboyantes fantaisies et paraphrases. Le nom de Franz Liszt est ici associé à celui de Sigismund Thalberg (1812-1871), son plus grand rival et sa bête noire. Thalberg, fréquemment considéré comme plus grand virtuose que Liszt, ira même conquérir l’Amérique du Nord et du Sud au milieu des années 1850. Ce CD est un somptueux hommage au temps béni des virtuoses érudits, pétris de culture lyrique que Liszt avait réunis dans l’Héxaméron, des variations sur la Marche des puritains de Bellini. La finesse du toucher dans les fantaisies de Thalberg sur Don Pasquale et Moïse et l’ampleur symphonique de Réminiscences de Norma (Liszt) éblouissent. Écoutez quelques extraits de l'album

Liszt-Thalberg

★★★★ 1/2
​Classique

Transcriptions et fantaisies sur thèmes d’opéra, M.-A. Hamelin (piano), Hyperion CDA 68320