Twice as Tall, Burna Boy

Le quatrième album de Burna Boy, paru l’été dernier chez Atlantic, fut une énergique carte de visite d’abord destinée aux Occidentaux amateurs de rap et de R&B pour celui qui, sur le continent africain, était déjà une star établie. Ce cinquième album, Twice as Tall, est celui d’un artiste qui n’a plus rien à prouver à personne : qu’il chante ou qu’il rappe, le Nigérian Damini Ebunoluwa Ogulu commande désormais l’attention avec d’autant plus de force qu’il témoigne de la réalité d’une jeunesse africaine pleine d’espoirs et de revendications. Moins éclaté que le précédent, ce nouvel album, qui s’ouvre sur une collaboration avec Youssou N’Dour (Level Up), illustre l’éloquence de la pop africaine contemporaine en malaxant les mélodies traditionnelles au hip-hop, au dancehall — influence majeure du son Burna Boy —, au reggae et au R&B, sur des rythmiques impeccables (Alarm Clock et Way Too Big en ouverture nous happent !) supervisées par le compositeur et réalisateur nigérian Rexxie. Fameux, de la première à la dernière chanson. Écoutez Bank On It

Twice as Tall

★★★★
​Afrobeats

Burna Boy, Atlantic