Lianne La Havas, Lianne La Havas

Ce ne serait pas vraiment l’été sans un bon disque de R&B. Ceux qui le préfèrent futuriste seront avisés d’attendre le prochain Jessy Lanza, mais pour retrouver la chaleur d’une voix — magnifique, avec ce grain, cette agilité et ce trémolo qui nous serrent le cœur ! — qui aborde le genre avec un orchestre acoustique, mais surtout une vision moderne, tendez l’oreille au troisième album de la Britannique Lianne La Havas. Trouvant son inspiration dans l’œuvre de Joni Mitchell, de Milton Nascimento et de Radiohead (sa version de Weird Fishes, incluse, est sublime !), La Havas offre, sur le plan de l’écriture, des compositions mûres justifiant les cinq années de silence nous séparant de son précédent album, cinq années de remous intérieurs finement extériorisés : chaque texte ici est élégant, chaque mélodie coule de source. Les orchestrations parfois jazzées misent sur la guitare acoustique, de riches lignes de basse et des motifs rythmiques originaux. Le plus cohérent et puissant album de sa brève discographie. Et cette voix…  

Écoutez Can't Fight

Lianne La Havas

★★★★

Lianne La Havas, Warner