SCN EP, Priori

Le nightlife devra encore ronger son frein en attendant que s’assouplissent les mesures sanitaires, et nous d’attendre encore un moment avant de pouvoir savourer comme il se doit, à plein volume sur un plancher de danse, ces quatre nouvelles compositions de Priori éditées par le jeune label montréalais DustWORLD. Après quelques singles aux reliefs beaucoup plus arides explorant la techno, Priori (Francis Latreille au civil) concentre cette fois son attention sur un house hypnotique, plus posé, aux lignes de basse bien grasses survolées par d’élégants effets dub de claviers et de percussions — SCN 4, la dernière et la plus douce pièce du EP, s’inscrit dans la lignée dub minimaliste d’un Deadbeat. Les trois autres compositions sont aillées sur mesure pour les clubs, les cliquetis des cymbales de SCN 1, le tempo plus soutenu et hallucinogène de SCN 2, les neuf élégiaques minutes de SCN 3 et leurs sonorités subtilement plus tribales en feront de redoutables munitions pour les DJ, lorsque la santé publique nous autorisera à nouveau à fréquenter les boîtes de nuit. 

SCN EP

★★★ 1/2

Priori, DustWORLD