Dinner Party, Dinner Party

Sur papier, Dinner Party est un événement. La réunion de quatre stars de la musique afro-américaine moderne, tous collaborateurs de Kendrick Lamar, soit Kamasi Washington, Robert Glasper, le multi-instrumentiste et réalisateur Terrace Martin et le compositeur hip-hop 9thWonder. La prémisse aussi : une profession de foi soul-jazz amarrée au rap, évoquant une ère du soul-rap de la fin des années 1990, revitalisée par le jeu riche des jazzmen et la touche moderne de Martin et 9ThWonder. Le résultat est si simple qu’il en paraît presque décevant : ce premier disque du super-groupe Dinner Party ne compte que 24 minutes déclinées en sept coulantes chansons, quatre d’entre elles mettant en vedette la voix du chanteur Phoelix. Du lot, Love You Bad est la plus ingénieuse en raison de sa structure et de sa rythmique déstabilisante, comme un vinyle qui saute. Une mélodie simple, le piano de Glasper qui porte les harmonies, Kamasi jouant avec retenue des solos romantiques. Irrésistible.

Dinner Party

★★★ 1/2

Dinner Party, Sons of Crenshaw