Yes, I Have Ghosts, David Gilmour avec Romany Gilmour

C’est une douce ballade qui semble avoir toujours existé, folk britannique finement brodé. La voix, que la patine du temps n’a qu’embellie, nous ramène à un passé délicieux : quand David Gilmour chante et s’accompagne à la guitare acoustique, on entend irrésistiblement Wish You Were Here en écho et Pink Floyd existe un peu. Ce sont nos fantômes à nous, fans pour la vie. Ceux de la chanson proviennent du récent roman de Polly Samson A Theatre for Dreamers et la chanson elle-même a d’abord fait partie de la version audio du livre. Romany Gilmour, 18 ans, la plus jeune des enfants du couple, harmonise délicatement et pince la harpe avec le même doigté précis que David lorsqu’il détache quelques notes exquises à la fin. Cinq ans après l’album Rattle that Lock, c’est doux de sentir à nouveau la caresse mélodique du guitariste sur nos cordes sensibles. « The heat of the sun stayed on through the night », écrit Polly. Cette chanson va nous hanter tout l’été.

Yes, I Have Ghosts

★★★★

David Gilmour avec Romany Gilmour, Sony (téléchargement)