Ozobia Special, Nkem Njoku & Ozzobia Brothers

À la fois une curiosité et une valeur sûre, Ozobia Special, l’unique album en tant que chef d’orchestre du chanteur et percussionniste nigérian Nkem Njoku, jouit d’une réédition de la part du label britannique BBE Music, spécialisé dans ce genre de raretés soul, jazz, disco et afro. Curiosité, parce que de cette époque de la musique nigériane (fin 1970, début 1980), on a l’impression que Fela Kuti accaparait tout l’oxygène sur la scène ; Ozobia Special est plutôt l’interprétation, moderne dans l’usage des synthétiseurs et imprégnée de rythmes traditionnels du Nigeria (igbo), du fameux high-life du Ghana, lequel eut une influence majeure sur le développement de l’afrobeat, sans doute à cause de cette furieuse envie de fêter qui émane du son ghanéen. Décuplées par l’esprit jovial de la musique traditionnelle igbo et la voix souriante, chevrotante, de Njoku, ces six longues et ardentes chansons aux rythmes funkys et décalés — coup de cœur pour Ofu Obi (Onye Achuna Uwa Nike) et ses sifflets galvanisants ! — redonnent le sourire. 

Ozobia Special

★★★★

Nkem Njoku & Ozzobia Brothers, BBE Music