Keleketla!, Keleketla!

Avec le projet Keleketla !, les vétérans Jonathan More et Matt Black de Coldcut, cofondateurs de l’étiquette Ninja Tune, retournent à ce qu’ils savent le mieux faire : assembler des sons, des idées musicales, pour former quelque chose de singulier et de dansant. Conçu à l’aide de pistes enregistrées lors de différentes séances réunissant une bonne vingtaine de musiciens — dont le saxophoniste Shabaka Hutchings et l’immense batteur nigérian Tony Allen, décédé en avril dernier —, cet album de grooves hybrides enracinés sur le continent africain trace une exubérante trajectoire, des chants révolutionnaires de Johannesburg aux vibrations électroniques de l’underground de Londres (dominant sur Crystallise) et Durban (la touche gqom de Future Toyi Toyi), en passant par l’afrobeat de Lagos. À l’image du mouvement afrobeats, Keleketla ! est un mélange de talents, de rythmiques, de denses orchestrations de cuivres (Antibalas est de la fête), de guitares, de chœurs et de synthés, que Coldcut parvient à rendre cohérent en l’ancrant sur le plancher de danse.

Écoutez International Love Affair

Keleketla !

★★★ 1/2

Keleketla !, Ahead of Our Time