L’Orchestre de Paris prend un coup de jeune

Le chef d’orchestre et violoncelliste finlandais de tout juste 24 ans, actuellement chef principal de l’Orchestre philharmonique d’Oslo, succède à l’Orchestre de Paris à Daniel Harding, dont le contrat a pris fin le 31 août 2019.
Photo: Marco Borggreve Le chef d’orchestre et violoncelliste finlandais de tout juste 24 ans, actuellement chef principal de l’Orchestre philharmonique d’Oslo, succède à l’Orchestre de Paris à Daniel Harding, dont le contrat a pris fin le 31 août 2019.

Le Finlandais Klaus Mäkelä, 24 ans, sera le prochain directeur musical de l’Orchestre de Paris et dirigera le 9 juillet le premier concert à la Philharmonie de Paris depuis le début de l’épidémie de coronavirus. Il ne débutera officiellement qu’en 2022, compte tenu de ses engagements en tant que chef principal de l’Orchestre philharmonique d’Oslo, mais occupera dans un premier temps le poste de conseiller musical de l’Orchestre de Paris, qui va être intégré à la Philharmonie, précise cette dernière dans un communiqué.

Dès le 1er septembre 2022, Klaus Mäkelä, l’un des plus jeunes chefs d’orchestre du monde, sera nommé directeur musical de l’Orchestre de Paris pour une durée de cinq ans et sera conduit à diriger les concerts de l’Orchestre de Paris, à la Philharmonie et en tournée, selon un rythme annuel d’environ 12 semaines. Le ministre français de la Culture, Franck Riester, a salué cette nomination comme « une chance, un symbole, une promesse pour l’Orchestre de Paris et son rayonnement en Europe et dans le monde ».

Klaus Mäkelä retrouvera l’Orchestre de Paris dès le 9 juillet, dans un programme réunissant Le Tombeau de Couperin, de Maurice Ravel, et la Symphonie n° 7 de Ludwig van Beethoven, premier « vrai concert formel » proposé par la Philharmonie de Paris depuis la fermeture le 9 mars en raison de l’épidémie.

[Cette nomination est] une chance, un symbole, une promesse pour l’Orchestre de Paris et son rayonnement en Europe et dans le monde

Le chef d’orchestre et violoncelliste finlandais succède à l’Orchestre de Paris à Daniel Harding, dont le contrat a pris fin le 31 août 2019. « Je me sens immensément chanceux d’avoir établi un lien aussi fort avec les musiciens de l’Orchestre de Paris, ainsi que ceux du Philharmonique d’Oslo avec lesquels j’entame ma première saison en tant que chef principal et conseiller artistique en août », a déclaré Klaus Mäkelä cité dans le communiqué. « Il s’agit de deux orchestres nationaux de classe mondiale, aux qualités individuelles à la fois fortes et distinctes, qui expriment leur art au cœur de deux des capitales culturelles les plus dynamiques d’Europe », poursuit-il, tout en promettant de consacrer « autant de temps et d’énergie » à chacune des deux maisons de la musique.

Klaus Mäkelä a fait ses débuts en 2017, avec l’Orchestre symphonique de la radio suédoise. Un an plus tard, il est reconnu internationalement grâce à ses performances remarquées avec l’Orchestre de Bamberg, l’Orchestre national de Lyon, à l’Orchestre de la radio de Francfort ou l’Orchestre de Paris. Il dirige également en tournée en Chine l’académie Karajan du Philharmonique de Berlin, ainsi que l’Orchestre de Cleveland ou l’Orchestre symphonique de Birmingham.

Il fera ses débuts la saison prochaine avec le London Philharmonic Orchestra, le Gewandhaus de Leipzig, le Concertgebouw d’Amsterdam et l’Orchestre symphonique de Boston.

 

À voir en vidéo