Hidden Treasures, The Seekers

Même si le groupe a chanté ici lors d’Expo 67 et que certaines de leurs chansons les plus pop sont mondialement familières (I’ll Never Find Another You, Georgy Girl), la gloire du groupe The Seekers demeure australienne. À la différence des Bee Gees ou d’une Olivia Newton-John, le groupe d’allégeance folk, formé en 1962 à Melbourne autour de la toute petite mais très grande chanteuse qu’est Judith Durham, a moins cherché à conquérir la planète que représenter dignement l’Australie. Cette compilation de titres rares le montre bien : non seulement le cœur du répertoire est local (Kumbaya, Bound for Australia), mais tout leur ressemble, de leur Blowin’ in the Wind jusqu’à des pubs pour Coca-Cola. Découverte majeure, l’enregistrement d’un spectacle mythique de 1967 à Sydney révèle une fort jolie version de Red Rubber Ball, popularisée par The Cyrkle mais écrite par Paul Simon avec Bruce Woodley… des Seekers. Tout s’explique.

Hidden Treasures

★★★ 1/2
​Archives

The Seekers, Decca / Universal Australia, bear-family.fr