Não Fales Nela Que A Mentes, Nídia

Il y a déjà presque dix ans que les artisans du label Principe nous ont ouvert une fenêtre sur la passionnante scène électronique underground portugaise, plus précisément sur cet amalgame d’électro et de rythmes originaire de l’Afrique lusophone nommé batida. Nídia, étoile montante du genre, originaire de Lisbonne, a choisi de repousser les limites de cette signature rythmique et sonore distincte, non sans rappeler le travail effectué par Jlin avec le juke de Chicago : comme cette dernière, elle en déconstruit les motifs rythmiques pour lui insuffler de nouvelles émotions (somme toute assez mélancoliques et inquiètes sur Não Fales Nela Que A Mentes). Parlons alors d’une sorte de déconfinement d’un genre musical, bienvenu mais confus, alors que la compositrice semble avancer à vue sur son deuxième album exploratoire mais déboussolant. L’avenue empruntée sur la pointilleuse et claudicante RAP Complet est novatrice et prometteuse, tout comme le clin d’œil trap de Rap Tentativa, mais la délicate et redondante Raps semble n’aboutir nulle part.

Écoutez Capacidades

Não Fales Nela Que A Mentes

★★★
​Électronique

Nídia, Principe