Votre carnet de concerts de la fin de semaine (III)

Philippe Sly dans «Don Giovanni» au Festival d’Aix-en-Provence
Photo: Pascal Victor Festival d'Aix Philippe Sly dans «Don Giovanni» au Festival d’Aix-en-Provence

Au stade de la troisième édition de notre sélection hebdomadaire, nous sommes face à une offre musicale sur Internet de plus en plus profuse. Les initiatives originales du Philharmonique de Berlin et de l’Opéra de Vienne de rendre la musique accessible gratuitement ont été suivies au-delà de toutes espérances.

Toutes les plateformes commerciales, ou presque, offrent désormais du contenu. En avril, pour chaque événement annulé par Medici.tv, un programme, souvent avec les mêmes artistes, sera accessible gratuitement pendant 48 heures. Cela nous vaudra un des temps forts de la fin de semaine, avec la 9e Symphonie de Mahler, samedi, dans la version de Claudio Abbado au Festival de Lucerne. Dimanche suivra le Requiem de Verdi par Teodor Currentzis à San Marco de Milan. En fouinant un peu, nous nous sommes aperçus que la récente 5e Symphonie de Mahler par Yannick Nézet-Séguin à Rotterdam était offerte à ceux qui créaient un compte invité gratuit. C’est d’autant plus passionnant que la Cinquième de Mahler par l’OSM et Kent Nagano en tournée à São Paolo est disponible jusqu’à ce vendredi soir et qu’une autre, filmée à Montréal, est accessible sur YouTube.

De plus en plus d’opéras

Ne passez pas à côté de l’offre de gratuité d’un mois (code « freeview ») du site Stingray Classica qui permet notamment de voir les concerts de l’Orchestre symphonique de Londres. On rappellera de ne pas utiliser le navigateur Firefox. Nouveauté : Stingray Classica est aussi débrouillé sur le réseau de deux câblo-opérateurs : Videotron et Cogéco.

En matière de débrouillage, Mezzo Live HD avait lancé le mouvement. Cette fin de semaine Mezzo rediffuse l’intégrale symphonique Mendelssohn de Yannick Nézet-Séguin et l’Orchestre de chambre d’Europe filmée à Paris, les Symphonies n° 5 et 7 de Beethoven avec François-Xavier Roth, la Passion selon saint Jean de Bach par Raphaël Pichon. Priorités lyriques : découvrez le formidable opéra Sadko de Rimski-Korsakov samedi soir et, dans la semaine à venir, Il Giasone de Cavalli par Leonardo García Alarcón filmé à l’Opéra de Genève.

Le Festival d’Aix-en-Provence s’ajoute à la liste des diffuseurs avec deux tentations importantes, notamment un assez incontournable Don Giovanni de Mozart pour qui a vu la représentation parisienne. En effet le Québécois Philippe Sly qui incarnait Leporello est ici Don Giovanni dans une mise en scène de Jean-François Sivadier. À Aix aussi, Le songe d’une nuit d’été de Britten mis en scène par le Canadien Robert Carsen en 1991 et filmé lors du Festival 2015.

La Monnaie de Bruxelles et la Scala de Milan se joignent aux opéras diffuseurs. Grâce à la Scala et à la Rai, comblez le manque d’opéras baroques avec L’Orfeo de Monteverdi par Rinaldo Alessandrini.

Photo: Teatri Alla Scala Grâce à la Scala et à la Rai, comblez le manque d’opéras baroques avec «L’Orfeo» de Monteverdi par Rinaldo Alessandrini.

Quant à nos institutions traditionnelles, les priorités sont le Parsifal de l’Opéra de Munich, avec Jonas Kaufmann, Christian Gerhaher et René Pape, dirigé par Kirill Petrenko et mis en scène par Pierre Audi, surtout sachant que le Met diffusera son Parsifal de François Girard jeudi prochain et Berlin celui de Dmitri Tcherniakov vendredi !

À Vienne, l’affiche de la fin de semaine est, dimanche à 13h (et pour 48 heures au moins), une Elektra avec Christine Goerke et Waltraud Meier dirigée par Semyon Bychkov. Mais surtout, réservez votre mercredi pour un historique Ariodante de Händel avec Sarah Connoly.

Pour ceux que tant d’incitations vocales laissent de marbre, Les Violons du Roy s’ajoutent aux diffusions de l’OM et de l’OSM pour proposer un concert avec le pianiste Alexandre Tharaud et Mathieu Lussier. Les sources de qualité présentées les semaines passées restent en vigueur avec priorité au Digital Concert Hall du Philharmonique de Berlin et aux orchestres de Helsinki, de Bergen et de Détroit. Profitons-en pour rappeler le riche site de la chaîne culturelle française Arte. Certaines vidéos (minoritaires) sont soumises à des blocages géographiques, mais le choix est immense. Ainsi, si vous avez été intéressés par le jeune chef Klaus Mäkelä, vous trouverez une 7e Symphonie de Chostakovitch d’excellente qualité qui vous captivera.