Nuits blanches, Karina Gauvin

La parution de ce disque très original relaie le programme d’un concert élaboré à Vancouver en 2018, puis donné à Toronto et à Montréal* en novembre 2019. L’enregistrement a été réalisé au préalable, en octobre 2019 à Mirabel. La liste des instrumentistes permet de confirmer que, même si l’orchestre vient de Vancouver, l’effectif est grandement enrichi par des musiciens d’Arion. Le programme, centre d’attraction, s’attache aux compositeurs en vue à la cour de Russie de la fin du XVIIIe siècle. Pierre Le Grand (1672-1725) avait ouvert les frontières aux cerveaux et artistes. Ces échanges connaîtront leur apogée sous le règne de Catherine II (1762-1796). Les compositeurs Bortnianski, Fomine et Berezovski sont alors influencés par les musiciens italiens. L’un des plats de résistance du programme est néanmoins constitué d’extraits d’Armide de Gluck (1777) dont l’excellente notice nous rappelle l’influence sur les compositeurs russes. Programme de découvertes agréables, taillé sur mesure pour donner un peu de respiration à la voix de Karina Gauvin.

Écoutez Misero pargoletto

Nuits blanches

★★★★
Classique

Karina Gauvin, Pacific Baroque Orchestra, Alexander Weimann, Atma ACD2 2791