L’adieu à Kenny Rogers

Même s’il a également touché au jazz, au folk et à la pop, Kenny Rogers a toujours préféré être considéré comme un chanteur country.
Photo: Wally Fong Archives Associated Press Même s’il a également touché au jazz, au folk et à la pop, Kenny Rogers a toujours préféré être considéré comme un chanteur country.

Le chanteur country Kenny Rogers, connu pour des succès tels que Lucille, Lady, et Islands in the Stream, s’est éteint vendredi soir, à l’âge de 81 ans. Son agent, Keith Hagan, rapporte qu’il est mort de cause naturelle chez lui à Sandy Springs, dans l’État américain de la Géorgie, où on lui prodiguait des soins palliatifs.

Sa partenaire sur Islands in the Stream, Dolly Parton, a mis en ligne samedi matin une vidéo sur Twitter, où elle peine à contenir ses larmes en montrant une photo de Rogers avec elle. « J’aimais Kenny de tout mon cœur, et mon cœur est brisé, a-t-elle dit. Une grosse partie de mon cœur s’est éteinte avec lui aujourd’hui. » « Kenny était l’un de ces artistes qui transcendent les styles musicaux ou les frontières, a déclaré Sarah Trahern, cheffe de la direction de la Country Music Association. Il était une super vedette mondiale qui a aidé à faire connaître la musique country à un auditoire sur toute la planète. »

Originaire de Houston, l’artiste à la voix rauque et à la barbe argentée a vendu des dizaines de millions d’albums et a remporté trois prix Grammy, en plus d’être en vedette dans des téléfilms inspirés de ses chansons telles que The Gambler, ce qui en a fait une célébrité très en vue dans les années 1970 et 1980. Même s’il a également touché au jazz, au folk et à la pop, il a toujours préféré être considéré comme un chanteur country.

« Soit vous faites ce que tout le monde fait, mais en mieux, soit vous faites ce que personne ne fait pour éviter toute comparaison, avait déclaré Kenny Rogers à l’Associated Press en 2015. Et j’ai choisi cette option, car je n’aurais jamais pu être meilleur que Johnny Cash, ou Willie [Nelson], ou Waylon [Jennings] dans ce qu’ils faisaient. Alors, j’ai trouvé un créneau que je pouvais occuper, dans lequel j’allais m’éviter toute comparaison avec eux. Les gens ont cru que je voulais révolutionner le country, mais ça n’a jamais été le cas. » Il a connu une carrière prospère pendant pas moins de 60 ans avant de mettre fin à ses tournées en 2017, à l’âge de 79 ans.

Il a connu un premier succès à l’âge de 20 ans, That Crazy Feeling, sous le nom de Kenneth Rogers. Mais quand ce succès hâtif s’est estompé, il s’est tourné vers le jazz, comme bassiste du Bobby Doyle Trio.

Sa carrière a vraiment été lancée quand il s’est joint au groupe country-folk New Christy Minstrels, reformé sous le nom de First Edition, qui a connu un premier succès avec la chanson psychédélique Just Dropped In (To See What Condition My Condition Was In). Le groupe a aussi lancé la chanson Ruby, Don’t Take Your Love To Town, sur un vétéran de la guerre du Vietnam priant son amie de cœur de rester avec lui. Quand le groupe s’est séparé en 1974, il a repris sa carrière solo et a obtenu un immense succès avec Lucille, en 1977, qui s’est même frayé un chemin sur les palmarès pop, lui valant son premier Grammy. Devenu une vedette, Rogers a enchaîné les succès pendant des dizaines d’années. The Gambler, sortie en 1978, est devenue sa chanson fétiche.

En raison de la pandémie de la COVID-19, les proches du musicien prévoient une cérémonie privée pour lui faire leurs adieux. Une commémoration publique pourra avoir lieu ultérieurement, ont-ils annoncé.