Progressions, The Five Americans

Les bonnes gens de chez Sundazed ressortent ce mois-ci le merveilleux troisième disque (sur quatre) du groupe soft-psych The Five Americans, dûment rematricé. On y retrouve le meilleur des deux albums précédents, les harmonies ensoleillées façon Western Union, la guitare folk-rock et le fameux son strident de l’orgue Continental Vox, mais avec un plus : à l’automne 1967, nourris aux sucreries lysergiques, les cinq p’tits ricains gentils de l’Oklahoma explorent comme The Cyrkle, The Left Banke, The Merry-Go-Round et autres « wannabeatles » leur propre Pepperland, jusqu’aux confins (limités) de leur imagination et de leur savoir-faire. Progressions s’avère une appellation un peu exagérée, mais le résultat n’est pas moins charmant, et tout l’album s’écoute aujourd’hui pas mal plus agréablement que les improvisations à rallonge des groupes célébrés de San Francisco à la même époque. Ça se commande directement chez Sundazed, pour pas cher. Remède à tous les maux ? Ou presque.

Progressions

★★★★
​Archives

The Five Americans, Sundazed (CD / vinyle)