Le coronavirus crée une vague d’annulations dans le sport et la culture

Le gala des Juno, qui récompense la musique canadienne, a été annulé jeudi matin, en guise de précaution. La cérémonie devait avoir lieu dimanche soir à Saskatoon.
Photo: Matt Smith La Presse canadienne Le gala des Juno, qui récompense la musique canadienne, a été annulé jeudi matin, en guise de précaution. La cérémonie devait avoir lieu dimanche soir à Saskatoon.

Les précautions entourant le coronavirus, notamment forcées au Québec par le décret du gouvernement Legault d’interdire les rassemblements de plus de 250 personnes, ont créé un raz-de-marée de fermetures, d’annulations et de reports dans le monde culturel et sportif. Les Juno, le Festival international des films sur l’art et les matchs de la LNH et de la MLS sont parmi les événements touchés.

Le décret du gouvernement caquiste, en fin d’avant-midi jeudi, a fait débouler les décisions des différentes entreprises et établissements culturels d’ici. Les théâtres, les salles de spectacles, les salons et autres festivals ont multiplié les annonces au fil des heures.

Le mot d’ordre est presque commun partout : les organisations sont tristes, dévastées, ou déçues d’avoir à modifier les plans des spectateurs ou des participants, mais la santé et le bien-être des citoyens priment.

 

Parmi eux, le Festival international des films sur l’art, qui devait prendre son envol le 17 mars a annulé sa 38e édition « pour endiguer la propagation du virus [...] ». « La situation ayant évolué très rapidement, nous honorons et respectons la décision des autorités publiques » a déclaré Philippe U. del Drago, directeur général du FIFA, dans un communiqué.

Au moment où ces lignes étaient écrites, l’Association des propriétaires de cinémas du Québec n’avait pas pris position, mais Cineplex n’a pas fermé ses salles, a annoncé l’entreprise dans un communiqué. Toutefois, le lancement des films Tu te souviendras de moi et Un coin tranquille 2e partie a été remis à plus tard. Toujours dans le cinéma, le Festival Regard, à Saguenay, a aussi décidé d’annuler le reste de l’événement qui avait commencé mercredi.

Du côté de la musique, le producteur evenko dit avoir « pris acte » des mesures mises en place par le gouvernement du Québec. La Place des Arts a quant à elle annoncé l’arrêt de tous ses spectacles et autres activités publiques jusqu’à nouvel ordre. L’Orchestre métropolitain a annulé ses concerts jusqu’au 25 mars alors que l’Orchestre symphonique de Montréal a procédé à l’annulation de ses 11 prochains concerts, soit ceux prévus jusqu’au 5 avril.

À Québec, le Palais Montcalm a suspendu ses événements jusqu’à la fin du mois de mars.

Le gala des Juno, qui récompense la musique canadienne, a aussi été annulé jeudi matin, en guise de précaution dans la foulée de l’épidémie de coronavirus. La cérémonie devait avoir lieu dimanche soir à Saskatoon. L’organisation va explorer diverses avenues pour honorer les lauréats de 2020.

Devant tous ces chamboulements, le ministère de la Culture et des Communications du Québec a indiqué en soirée que des mesures seront annoncées dans les prochains jours pour soutenir les entreprises faisant face à des problèmes de liquidité.

La LNH opte pour l’annulation

Le monde du sport, un autre important vecteur de grands rassemblements propices à la transmission du coronavirus, a aussi été ébranlé jeudi, plusieurs ligues ayant suspendu ou annulé leurs activités.

Après avoir annulé les entraînements matinaux, la LNH a suspendu sa saison. Le Canadien de Montréal n’a pas tardé à diffuser un communiqué pour commenter la situation. « Le club […] prend très au sérieux la santé et la sécurité des partisans, des employés ainsi que de tous les joueurs et le personnel de l’équipe », pouvait-on lire dans le document.

La Ligue américaine de hockey et les trois circuits juniors majeurs du Canada (LHJMQ, OHLet WHL) ont également suspendu leurs activités. En soirée jeudi, la fédération Hockey Québec a indiqué qu’elle cessera toutes ses activités de hockey mineur dès vendredi.

La ligue de soccer de l’Impact de Montréal, la MLS, a également décidé de suspendre ses activités pour 30 jours. « Nos équipes sont unies aujourd’hui pour cette décision », a déclaré le commissaire de la MLS, Don Garber, dans un communiqué.

Le début de la saison ordinaire des Ligues majeures de baseball sera repoussé d’au moins deux semaines. De plus, le reste du camp d’entraînement printanier est annulé. Quant à l’ATP, qui gère le circuit professionnel masculin de tennis, elle a annoncé jeudi qu’elle suspendait ses tournois durant 6 semaines, jusqu’au 26 avril.

Avec La Presse canadienne et l’Agence France-Presse