The Complete Keen Years: 1957-1960, Sam Cooke

You Send Me eut beau propulser Sam Cooke au sommet des classements pop et R&B en septembre 1957, au milieu des Little Richard, Elvis, Coasters et Crickets, le chanteur issu du groupe vocal gospel The Soul Stirrers demeura une énigme pour qui se procurait ses 33 tours. Le « Sinatra Sepia » s’appropriait des extraits de comédies musicales, du jazz et du blues avec la même désarmante aisance que la pop sucrée des palmarès, jusqu’à la Tammy popularisée par… Debbie Reynolds. Au-delà des Let’s Go Steady Again et Only Sixteen destinés aux teenagers, il pouvait tellement tout chanter qu’il chantait tout, inclassable et insaisissable. Ce coffret qui rassemble les parutions à l’enseigne de Keen Records serait un grand fatras de n’importe quoi, si ce n’était le suave et extraordinaire Sam Cooke, capable de faire swinguer Ol' Man River autant qu’Everybody Loves to Cha Cha Cha. À nos oreilles, six décennies plus tard, c’est tout simplement génial et sidérant tout le temps.

 

Sam Cooke - Ol’ Man River

The Complete Keen Years: 1957-1960

★★★★★
​Archives

Sam Cooke, ABKCO